Vous êtes ici

Mise aux normes
électriques

L'Électricité chez vous

Linky est le nom du compteur communicant développé par ERDF, principal gestionnaire du réseau électrique de distribution en France. Le 9 juillet 2013, le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, a confirmé l'objectif de remplacer tous les compteurs actuels par le compteur Linky, soit 35 millions d'unités, à l'horizon 2020.

ORIGINE

Le développement de cette génération de compteurs trouve son origine dans deux directives européennes datant de 2006 et 2009. Plus largement, les nouveaux compteurs sont un phénomène international, des projets analogues étant en cours en divers points du monde.
Ces compteurs communicants, qu'ils soient d'électricité, de gaz ou d'eau, sont le résultat des possibilités offertes par les avancées technologiques en matière de communication.

FONCTIONNEMENT

Linky fait partie de la catégorie des compteurs communicants (AMM), c'est-à-dire pouvant être interrogés et actionnés à distance par l'utilisation de la technologie CPL sur le réseau basse tension, comme premier niveau de communication. Un deuxième niveau de communication est assuré par le réseau de téléphonie mobile GPRS Edge4 entre le concentrateur (installé dans un poste de transformation et de distribution HTA/BT5) et le système central. À terme, lorsque les 35 millions de compteurs auront été remplacés, il y aura environ 700 000 concentrateurs installés, éléments d'un Système d'information
réparti Linky, avec un SI central et un SI local dans chaque concentrateur.

La norme NFC 15-100

QUELLE EST LA RÉGLEMENTATION POUR LES BÂTIMENTS D’HABITATION EXISTANTS ?

Les installations électriques peuvent être dangereuses, même si elles respectaient les règles de sécurité de leur époque. L’ONSE (Observatoire National de la Sécurité des installations Electriques) annonce qu’en France, 7 millions de logements présentent des risques électriques.
L’habitat existant est soumis, si elles existent, aux réglementations en vigueur lors de sa construction. Sa mise en conformité aux règlements de construction actuels est difficilement envisageable, compte tenu des incidences techniques et financières. Dans ce contexte, la circulaire du 13 décembre 1982 formule un ensemble de recommandations, pour la prise en compte de la sécurité lors de travaux de réhabilitation ou d’amélioration de l’habitat existant.

UN TABLEAU CONFORME

Les installations électriques, en habitat neuf comme en rénovation, doivent être conformes à la norme électrique NF C 15-100. Celle-ci se porte garante de la protection de l'installation électrique et de celle des personnes ainsi que du confort de gestion, d'usage et de l'évolutivité de l'installation.
Chaque installation électrique est validée par le Consuel, organisme indépendant qui a pour mission de certifier la conformité de votre installation électrique. Il délivre une attestation de conformité obligatoire pour des travaux dans le neuf ou la rénovation complète avec coupure de fourniture électrique.
Seul un professionnel peut vous garantir une installation réalisée dans les règles de l'art, conforme aux normes en vigueur.

LES COMPOSANTS DE VOTRE TABLEAU ÉLECTRIQUE

Le tableau électrique est un élément essentiel dans une maison. Il est indispensable au bon fonctionnement et à la protection de vos appareils mais aussi des biens et des personnes. C’est l’organe central de votre installation électrique. Un seul et même point de départ qui concentre toute votre installation électrique. Il rassemble toutes les lignes d’alimentation : éclairage, chauffage, téléphone, réseau multimédia, télévision,…
Son câblage doit obligatoirement répondre à la norme NF C 15-100 qui impose notamment que le tableau électrique soit disposé dans une GTL (Gaine Technique Logement) pour une sécurité optimale et un accès facilité aux différents éléments qui le composent.

Votre tableau électrique

LE COMPTEUR EDF ET LE DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT

Le compteur EDF est un appareil généralement posé par le distributeur d’énergie (ex. EDF). Il mesure la consommation d’énergie électrique. Le disjoncteur de branchement permet d’interrompre toute l’alimentation électrique en cas d’incident ou d’intervention sur l’installation.

LE DISJONCTEUR ET LE DISJONCTEUR DIFFÉRENTIEL

Le disjoncteur est destiné à la protection des conducteurs contre les échauffements dus aux surcharges ou aux courts-circuits. Le disjoncteur différentiel est destiné à protéger individuellement les circuits prioritaires (congélateur, alarme…). Seul le circuit
protégé est mis hors tension en cas de défaut sur ce dernier.

L’INTERRUPTEUR DIFFÉRENTIEL

L’interrupteur différentiel est destiné à la protection des personnes contre les électrisations (ex : défaut d’isolement sur une machine à laver, contact direct avec un conducteur sous tension).

LE TÉLÉRUPTEUR

Le télérupteur est destiné à la commande des circuits d’éclairage à partir de plusieurs boutons poussoirs. Le télérupteur minuterie évite que vos lumières restent allumées inutilement.

LE PARAFOUDRE

Le parafoudre est un dispositif de protection des appareils et des lignes électriques contre les effets de la foudre. Il protège le matériel sensible (TV, ordinateur, chaîne hi-fi…) contre les risques de destruction provoqués par un coup de foudre qui tomberait à proximité de votre habitation.

LE CÂBLAGE VDI (Voix Données Image)

Le câblage VDI permet de modifier facilement la nature de chacune des prises de votre logement. Une simple modification directement dans votre coffret de communication changera la nature du signal diffusé sur la prise (téléphone, informatique ou télévision).