Vous êtes ici

Hydrofugation
de toiture

La rénovation de toiture

Les toitures subissent les effets du temps et de la pollution (mousses, lichens) qui les rendent poreuses et inesthétiques. Avec le temps, les micros-racines créent des micros-fissures qui provoquent des infiltrations, retiennent l’humidité, peuvent provoquer un décalage de tuiles (dégâts des eaux) et rendre ainsi votre toiture perméable en cas de pluies ou de neige.

Pour stopper ce phénomène et les protéger durablement, il est nécessaire de les traiter et de les rénover à l’aide de produits qui reconstituent le film protecteur original de votre tuile et assure ainsi une protection durable.

1ère ÉTAPE : NETTOYAGE DE LA TOITURE

Par « Nettoyage de la toiture », on entend l’élimination des mousses, algues et lichens visibles et présents en surface des matériaux.
Il y a deux possibilités de « nettoyer » une toiture :
• le nettoyage mécanique qui consiste à éliminer les végétaux par brossage et/ou à l’eau sous pression.
• le nettoyage chimique qui consiste à appliquer sur la toiture un produit chimique, qui va « tuer », et « décrocher » de la toiture de façon quasi instantanée des parasites.

2ème ÉTAPE : L’ASSAINISSEMENT DE LA TOITURE

Les acteurs influençant la croissance de micro-organismes ou bio-réceptivité des matériaux sont :
• la porosité, l’absorption capillaire, l’hygroscopicité, et le potentiel de rétention d’eau du matériau
• la rugosité de la surface et son altérabilité
• la structure et dureté du support, ainsi que sa nature
• le pH de la surface
• les facteurs biotiques, l’environnement.

Par « assainissement de la toiture », on entend l’élimination des mousses, algues et lichens, non visibles et présents (en profondeur) dans la structure superficielle des matériaux : c'est la décontamination du support à l'aide de d'un fongicide-algicide-bactéricide.

3ÈME ÉTAPE: TRAITEMENT DE FINITION DE LA TOITURE

L’application d’une finition va permettre de protéger davantage la toiture, d’allonger sa durée de vie, de renforcer les matériaux, et par la même occasion de lui donner un « coup » de jeune. De même que l’application d’une finition retarde de façon importante l’apparition
des mousses, algues et lichens.

Une tuile protégée repousse l’eau et les micro-organismes. Les particules de mousses, de lichens et de saletés sont tout simplement emportées par la pluie.
• Prolonge la durée de vie de la toiture
• Réduit le degré d’absorption d’eau des tuiles et les protège contre la pollution, le gel
• Ralentit la formation d’algues, de mousses et lichens
• Traitement d’imprégnation non filmogène, pas de décollement, ni de fissuration (Coloration en profondeur (ne contient pas de charges), garantissant une bonne tenue de la teinte dans le temps sans besoin d’accrocheur
• Applicable sur support légèrement humide
• Contient un durcisseur de surface
• Laisse respirer le support
• Caractère auto-nettoyant, le système engendre un très faible encrassement qui est nettoyé par les pluies.

L'hydrofuge coloré

Pourquoi appliquer un hydrofuge coloré ?
Avec les effets du temps, les éléments de la couverture peuvent avoir diversement évolué, changeant parfois de teinte. Par exemple, une toiture en fibro-ciment va présenter des ardoises plus claires à certains endroits exposés plus intensivement aux UV. Une inclinaison non uniforme du toit va également favoriser des différences de couleurs au fil du temps et des intempéries. Ainsi, l’hydrofuge coloré va « raviver » les couleurs et uniformiser l’aspect du toit, lui donnant ainsi un coup de jeunesse pour une décennie au minimum !
D’autre part, si vous optez pour une coloration différente, c’est comme si vous changiez de maison sans déménager ! Le cas de toitures disharmonieuses, qui ont nécessité parfois le changement de certains éléments (casse, fissure…) se rencontrent très souvent, c’est pourquoi EBF vous recommandera souvent d’opter pour un hydrofuge coloré.
Notre hydrofuge coloré à un effet perlant, Il permet de protéger durablement la toiture et de prolonger sa durée de vie tout en laissant respirer le toit. Il hydrofuge le support : quand l’eau de pluie tombe sur la toiture, elle ne s’infiltre pas mais ruisselle et entraîne avec elle les dépôts de pollution et autres germes. La toiture devient ainsi autonettoyante pendant + de 10 ans.