Vous êtes ici

Assèchement
des murs

Etat de vos murs

L’humidité ascensionnelle et une atmosphère trop humide favorisent la prolifération des moisissures et des champignons. Une odeur caractéristique de moisi s'en dégage. Votre mur est donc imbibé d'eau.

Un diagnostic est nécessaire et permet d'évaluer les zones d’humidité et de remontées capillaires, ainsi que les possibilités techniques à notre disposition pour la faisabilité du chantier.

Traitement

- DECAPAGE

Le décapage consiste à nettoyer les zones endommagées par l’eau et le salpêtre afin de déterminer l’étendue et la nature des remontées capillaires présentes sur les murs. Cette action peut également se révéler utile pour l’évacuation de certains sels (nitrates, chlorures, sulfates).    

- FORAGE ET INJECTION

Afin d'arrêter les infiltrations nous procédons à des forages puis à l'injection directement dans la maçonnerie d'un hydrofuge de masse, qui au contact de l’eau crée une barrière définitive contre les remontées d’eau par capillarité. Il s’agit d’une formule spéciale à base de complexe organométallique et de solvant désaromatisé.

L'humidité est stoppée sous 48h quels que soient l’épaisseur et le taux d’humidité des murs qui sont rendus définitivement non mouillables. Le complexe organométallique permet d’obtenir un effet hydrophobe par polymérisation définitif, équivalent à la durée de vie de l’ouvrage. Il résiste aux acides et aux sels, est non toxique et anti-moisissures.

- ASSECHEMENT

La zone de blocage de l’humidité ascensionnelle est efficace après 48 heures.
Toutefois, la durée d’assèchement du mur peut être de 6 à 12 mois ou plus selon la nature du mur, son épaisseur, sa teneur en eau et les conditions d’ambiances extérieures et intérieures.

- FINITION

Les orifices d’injection sont rebouchés à l’aide d'un ciment renforcé lorsque la teneur en eau est inférieure à 5% mesurée.